Asinnajaq

La cinéaste et artiste Asinnajaq, ou Isabella Weetaluktuk, puise son inspiration dans la notion de respect des droits de la personne, dans sa volonté d’explorer son héritage inuit et dans son émerveillement devant ce qu’elle décrit comme « l’exubérante beauté du monde ». Fille du cinéaste Jobie Weetaluktuk et de la professeure d’université Carol Rowan, elle est adolescente lorsqu’elle assiste son père dans la réalisation de Timuti (2012), un film tourné dans la communauté inuite d’Inukjuak, où vit leur famille élargie. Elle étudie ensuite le cinéma à l’Université NSCAD, à Halifax. Son court métrage Upinnaqusitik (Lucky) (2016) est présenté en première durant iNuit blanche, le tout premier festival d’arts circumpolaire tenu à St. John’s. Trois mille (2017), son premier film avec l’ONF, est un documentaire de 14 minutes combinant une animation originale et du métrage historique de la vie inuite sélectionné dans les archives de l’ONF.

portrait